jan 19

“Anglais, sud africains, indiens ou australiens” …mais pas que !
Cherchez l’intrus :

jan 16

Je ne vous l’avais pas dit : ça caille !!!

Depuis plusieurs jours, on se lève avec un petit -27, -28 au thermomètre. Il faudra que je vous raconte l’effet que ça fait (mal principalement). Tellement froid que les stations de ski, les écoles ferment…

…et les canalisations pourries pètent ! Le paysage de ce matin en sortant de chez nous était assez surréaliste :

Le quartier est encore bouclé ce soir, avec une belle tranchée pour réparer cette canalisation qui date d’un autre siècle (deux mêmes).

[Video de LCN]

déc 14

Fin septembre me voici enfin “Ingénieur en Informatique”. La fin de ma vie d’étudiant, une page qui se tourne (mais ma carte d’étudiant de Concordia est valide jusqu’en 2015 alors j’aurai encore droit aux 10% chez le Grec un moment). Bon déjà quand on est Ingénieur en France, on ne l’est pas au Québec, et ils ne rigolent pas avec ça. Il faudra que je vous raconte le parcours que c’est pour faire reconnaître son titre, maintenant que c’est presque réglé.

Bref. Début octobre je commence à chercher activement un boulot sur Montréal. Je ne me presse pas trop, en informatique ça bouge pas mal et je préfère être assez restrictif en ne postulant que pour des boîtes qui m’intéressent. Mon objectif, après avoir fait des stages dans beaucoup de structures différentes (service IT, PME, association, grosse SSII) c’était de trouver une boîte de taille moyenne (c’est à dire pas 50,000 employés) pour ne pas être noyé dans la hiérarchie et les branches tentaculaires, mais suffisamment pour avoir les avantages et la stabilité (aujourd’hui tout est relatif…). Croyez le ou non - je ne donnerai pas de nom - certaines boîtes sont tellement immenses qu’ils développent les mêmes logiciels en parallèle sans le savoir. Paye ta coordination et ton optimisation du travail…

Ce qui me plait, c’est le travail en équipe, et pour des projets qui me motivent. C’est con à dire, mais j’ai pas envie passer mes journées sur des projets qui me soûlent ou avec des technologies d’un autre siècle. Ce qu’il me faut c’est du nouveau, du frais !

Petit conseil : postulez tôt ! En ce qui me concerne je n’ai quasiment pas eu de feedback avant un mois ! Bon la crise n’a certainement pas aidé… mais après ça j’ai passé plusieurs entretiens, par téléphone, puis en live. En toute modestie ça a du pas trop mal se passer, car la plupart ont donné suite. J’ai donc eu la chance de pouvoir “choisir”, et par les temps qui courent je suis conscient que c’est un peu un luxe. Voilà comment je suis rentré chez Nuance.

Nuance ? Le nom ne vous dit peut-être pas grand chose, et pourtant il y a 99% de chance que vous utilisiez une de leurs solutions très régulièrement. Il s’agit du “leader mondial en reconnaissance vocale, imagerie et reconnaissance de caractères”. Ça c’est pour la pub. Concrètement, Nuance est derrière Dragon Naturally Speaking (qui vous permet de dicter à votre ordinateur et d’écrire plus vite que votre ombre), mais aussi T9 que vous utilisez pour taper vos SMS, et plein d’autres trucs. Beaucoup de projets en embarqué aussi : par exemple les dernières Ford sont équipées d’un système qui permet de contrôler son lecteur MP3 ou téléphone à la voix, et Nuance est caché derrière.

Pour vous donner une petite idée, voici une vidéo de démo de quelques logiciels de Nuance (dictée de texte, lecture de SMS, contrôle de lecteur MP3).

Autant vous dire que la boîte m’a beaucoup plus dès le début : une grande expertise dans son domaine, des projets excitants, il n’en fallait pas beaucoup plus pour stimuler ma geekitude ! J’ai vraiment aimé l’ambiance pendant mes entretiens, et surtout la manière dont j’ai été accueilli. J’ai passé une journée complète dans l’entreprise et rencontré plein de gens. Super stressant, mais c’est vraiment génial pour avoir le temps de montrer ce qu’on sait faire, présenter ses projets (ça c’est pour me vendre), et aussi me donner une idée précise de l’entreprise (ça c’est pour vendre Nuance).
Le gros plus - je vais hérisser quelques québécois - c’est aussi que Nuance soit une boîte américaine. Tout se passe donc principalement en anglais, et ça c’est bon pour moi. Isn’t it?

So far, so good ! Voilà deux semaines que j’ai commencé, et je ne regrette pas du tout mon choix. Bon c’est sans doute la dernière fois que je parle boulot ici, mais là il fallait que j’explique à Maman comment j’allais “travailler avec des ordinateurs” ;)

nov 27

En période de transition avant de commencer un nouveau job (une nouvelle vie !) je me suis demandé quoi faire de mes journées… En bon geek qui se respecte, coder est une activité toute trouvée !

Les idées ne manquent pas, mais ça me titillait de faire un peu de web pour dépoussiérer mes connaissances en la matière et manger des technos plus récentes (Ajax, CSS & Co). C’est pas dit que je ferai beaucoup de web dans ma vie, mais j’ai toujours pensé qu’il était indispensable de cultiver son potager. Un bon background technique, je suis convaincu que c’est un pré requis pour pouvoir ensuite réaliser ou diriger des projets sans passer pour une marionnette.

Voilà comment est né AbouThiSite.com (contraction de About This Site), que j’ai mis en ligne il y a quelques semaines. Le projet est modeste et le concept assez simple : fournir de manière minimaliste et sympa plein d’informations sur n’importe quel nom de domaine. Par exemple, vous pourrez enfin savoir combien de visiteurs a le site internet de votre concurrent, où est situé le serveur qui héberge le site de votre compagnie. Vous pourrez aussi savoir quels autres sites partagent le même serveur que votre blog, et le résultat est parfois surprenant !

Fonctionnalités

1. General information
Adresse IP, date de création, nombre de visiteurs quotidiens et d’autres trucs qui vous donnent une brève idée du site en question.

2. Homepage information
Vous donne une capture d’écran et la liste des couleurs les plus utilisées dans la page. Vous pouvez aussi savoir rapidement si le site respecte les standards ou vous abonner au flux RSS en un clic.

3. Server location
Vous savez probablement qu’un site est hébergé sur un serveur. Mais savez-vous où ce serveur se trouve ?
Cette section vous donne l’info, aussi précisément que possible.

4. IP Neighborhood
Liste tous les sites qui sont hébergés sur la même machine. C’est pas génial de partager votre espace avec 264 autres sites, et payer 29,99$ / mois pour un tel service ?

5. Preview
…cliquez sur un site dans la liste pour voir directement à quoi il ressemble.

Conclusion

Pour résumer, vous y trouverez certaines infos que vous pouvez trouver ailleurs - ou pas - mais AbouThiSite les présente sur la même page, de manière simple et compréhensible, peut-être même pour toi maman !

Le site vient d’être lancé, la peinture est donc encore fraîche. N’hésitez pas à en faire la pub ou m’apporter votre critique ;)

[AbouThiSite.com]

nov 24

Ça s’est passé jeudi soir dans la région du Saskatchewan, à l’ouest du pays. L’objet en feu d’une dizaine de tonnes et de la taille “d’une table ou d’une chaise” a été vu à 700 km à la ronde !

Bon il fallait regarder au bon endroit au bon moment, comme l’a fait cette “autopatrouille”:

nov 19

Voilà la vue que j’avais de mon bureau pendant mon stage (en levant la tête du clavier). Pas pire non ? Remarquez les deux panneaux au premier plan : trois chiens hargneux et une femme de dos avec une énorme cicatrice sanguinolente. Sympa !

nov 13

Je dirais pas que ça me choque, parce que j’imagine que c’est pratique et “sécuritaire” en ville. Mais croiser une douzaine de mioches avec un dossard et accrochés à une laisse (il doit y avoir un truc plus politiquement correct pour laisse) ça surprend.

Peut-être que ça m’aurait choqué si la maîtresse avait des rollers…

nov 12

En tout cas en jouant à Mario Galaxy sur la Wii (le Wii ici), force est de constater que ses amis parlent le joual !

Je savais que les jeux étaient “zonés” différemment selon les régions du globe, mais je ne connaissais pas l’existence de versions francophones québécoises ;)

À moins que ce soit pareil chez les français de France ?

nov 07

Il y a quelques semaines, nous avons eu la chance de survoler Montréal en hélicoptère ! Je dis la “chance” parce que ce périple ne nous a pas coûté un radis : merci le concours Montréal en 12 lieux !

Partis de Laval, un ancien pilote de l’armée nous a fait découvrir l’île de Montréal comme on n’a jamais l’occasion de la voir.
En début d’après midi, on embarque dans un petit appareil. Tout de suite le pilote nous demande de mettre le micro-casque sur les oreilles, et pour cause : impossible de se parler avec le bruit infernal du rotor (la mini vidéo vous donnera une idée). En quelques secondes nous voilà en plein ciel, et il faut avoir le cœur bien accroché parce que ça secoue !

Direction le centre ville. On survole la banlieue de Montréal (beaucoup de piscines), un stock de voitures volées issues d’un réseau démantelé récemment (dixit notre pilote), et même la maison de Céline Dion ! Scoop : Céline, sur son île, doit jouer au ping-pong de temps en temps (cf photo).

On contourne ensuite le Mont-Royal, colline qui surplombe la ville, et on passe devant l’Université de Montréal et l’Oratoire Saint-Joseph. Je ne sais pas quelles sont les règles de sécurité des grandes villes, mais nous avons pu survoler le centre sans aucun problème. Et c’est plutôt impressionnant de passer à quelques dizaines de mètres au dessus des gratte-ciel qu’on ne voit en général que du pied ! On est même passé par hasard juste au dessus de chez nous ;)

Sur le retour, je demande au pilote une petite explication des commandes. Grave erreur : il s’est mis à faire un slalom en plein ciel ! Il nous explique aussi que la veille il avait eu son premier incident : une perte de puissance qui l’a forcé à atterrir en urgence. Heureusement, c’était avec un autre hélicoptère, qu’il allait tester juste après (sans nous, ça ira). L’atterrissage a été super flippant : on a eu droit à un tourbillon en queue de cochon qui nous a écrasé au fond de notre siège pendant toute la descente !

Le tour aura duré une petite demi heure, et ça a vraiment été excellent. Une occasion unique de voir la ville et s’orienter complètement différemment. Le pied !

nov 06

“Coucou Maman”, “Cassoulet Forever” : si vous regardiez les résultats des élections américaines mardi, vous avez certainement aperçu ces pancartes en arrière plan de tous les shows TV après l’annonce de la victoire d’Obama. Autant dire que pendant la soirée on a eu du mal à expliquer à notre pote anglophone ce qu’était le cassoulet, et encore moins ce qu’il faisait sur Times Square !

Eh bien le mystère est résolu (merci Paul et Mew de m’avoir mis sur la piste), il s’agissait d’une “joke” du Petit Journal de Canal + qui était à New-York toute la semaine. Mathieu, l’ingénieur du son, s’est amusé à passer des messages à sa maman, et à quelques autres millions de téléspectateurs !

C’est assez drôle car Google révélait sur son blog officiel que l’expression “cassoulet forever” a été cherchée un grand nombre de fois sur le moteur de recherche, sans trop savoir pourquoi. Je suis tombé sur quelques blogs anglophones et les rumeurs allaient bon train : “Cassoulet is a stew of pork and beans, cooked very slowly. It seems like a farcical reference to the slow movement of government pork”.

Non non, c’est juste une connerie. Vive l’humour à la française, j’adore !

Fermer