août 31

Hello !

Le mois d’août se termine… mais cette dernière semaine, on se serait cru en plein mois de novembre. Dans ces conditions, difficile d’être motivé pour pointer le nez dehors ou le bout de son objectif.

Pas de nouvelles photos donc cette semaine, mais la prochaine s’annonce meilleure ! D’autant plus que mes journées se libèrent dès mercredi prochain. J’aurais donc tout mon temps pour aller dans quelques uns des nombreux coins lyonnais que le Lynx n’a pas encore visité…

Rendez-vous la semaine prochaine, et d’ici là passez un bon week-end !

août 24

Chose promise, chose dûe… voici donc une petite galerie sur Fourvière et sa Basilique !

Perchée sur sa montagne, surplombant toute la ville, on ne peut pas la louper. Et on ne tombe pas dessus par hasard, car il faut grimper (ou prendre le funiculaire pour les moins téméraires) par les jardins et escaliers. Fourvière, c’est le point de raliement des touristes à toute heure de la journée. Il faut dire que la vue est imprenable depuis l’Esplanade. On peut rester des heures à regarder la ville s’agiter presque sous nos pieds… et pour les plus chanceux, parait-il qu’on peut apercevoir le Mont Blanc (il faut aussi le penser très fort) !

Mais outre la Basilique, hommage à la Vierge Marie, Fourvière est avant tout le plus vieux quartier de Lyon. Et de loin… puisque c’est là qu’un certain Jules César aurait planté sa tente en 48 avant J.C. pour y fonder la cité de Lugdunum. On peut toujours admirer les vestiges Romains et notamment l’amphithéâtre où se déroule tous les ans les fameuses “Nuits de Fourvière”.

Alors c’est sûr, Fourvière n’est certainement pas le quartier le plus branché de Lyon, ni le plus jeune, mais il fait bon s’y promener, le dimanche après midi ou en fin de journée. Tout est calme, quasiment sans circulation…

…la “montagne qui prie” porte vraiment bien son nom !

août 20

Dans le courant de la semaine je mettrais en ligne une nouvelle galerie, probablement sur la colline de Fourvière. D’ici là j’espère avoir le temps (et le beau temps !) d’y retourner pour prendre de nouvelles photos dans de meilleures conditions que les fois précédentes !
Non non… il ne pleut pas toujours à Lyon !

D’ici là n’hésitez pas à visiter ou revisiter les galeries précédentes !

A très bientôt et gardez l’oeil ouvert :-P !

août 16

A mi-chemin entre le 6ème et le 3ème arrondissement, le quartier de la Part-Dieu est le quartier des affaires de Lyon. Il est un peu à Lyon ce que la Défense est à Paris. Quartier des affaires… mais pas seulement ! Evidemment quand on parle de la Part-Dieu on pense à la tour du Crédit Lyonnais (le “crayon” comme on dit !) et ses 42 étages. Normal, c’est le seul gratte-ciel de Lyon et on ne peut pas le louper !

Mais la Part-Dieu c’est aussi le Centre Commercial le plus vaste de France avec ses 260 magasins et ses quelques 2,3 km de vitrine, et la gare SNCF la plus importante de l’héxagone en nombre de voyageurs en correspondance. Bref, c’est le quartier de toutes les démesures ! D’ailleurs, savez vous qu’en 2007 le crayon aura une petite soeur ?

Ceci dit, si ce quartier se veut moderne et tourné vers l’avenir, l’architecture fait un peu “rétro”. Les grandes dalles et esplanades coupées de la circulation sont souvent désertes et dénotent d’un mouvement urbaniste qu’on sait aujourd’hui peu pratique.

Au final, la Part-Dieu est un quartier plutôt sympa, agréable et très dynamique où il fait bon se promener et vider son porte-monnaie. Voici donc quelques photos prises aussi dans quelques rues du 6ème et 3ème. J’en profite pour remercier l’accueil de l’Hôtel Radisson qui m’a laissé grimper dans la Tour et accéder aux salles des restaurants !

A très bientôt !

août 14

Week-end prolongé oblige, je suis pas mal occupé ! Mais je me suis baladé ces derniers jours et je m’occuperai des photos très bientôt !

Revenez donc faire un tour d’ici la fin de cette (courte) semaine…

Bon week-end !

août 07

La presqu’île de Perrache , appelée Confluence car c’est là que Rhône et Saône se rencontrent, prolonge le centre de Lyon. Le quartier à longtemps été dédié à l’industrie et aux transports. Mais depuis quelques mois, Perrache est le lieux de travaux de grande envergure, avec comme but de redonner au quartier une nouvelle jeunesse. Et il en a bien besoin…

… car pour l’instant on ne peut pas dire que ça respire la joie de vivre ! Effectivement, quand on part de la gare on voit bien l’effet des travaux : le tramway, un jardin d’enfant flambant neuf… Mais en descendant le cours Charlemagne on s’enfonce dans ce qu’il reste de l’ancien quartier. Immeubles desert en attente de démolition, anarchie de béton et de métal abandonné, locomotives égarées,… On sent bien que le reste attend son heure !

Alors forcément ce n’est pas encore le coin le plus sympa de la ville, ni le plus accueillant. Vous pouvez néanmoins aller y faire un tour, juste pour pouvoir comparer avec la Confluence de 2015 !

Les quelques photos de la galeries ne sont donc pas des cartes postales. Mais certains coins sont insolites, et après tout, il faut de tout pour faire une ville !

août 01

Parce qu’on a pas toujours envie de laisser un commentaire, où qu’on est pas toujours inspiré, vous pouvez désormais voter très simplement pour toutes les galeries, sans être inscrit !

Pour celà, il suffit de cliquer sur la barre située en dessous des miniatures sur la page de la galerie concernée.

Toutes les galeries ont maintenant ce système de notation, y compris les précédentes, donc vous pouvez déja les noter. Notez que si la galerie est décomposée en plusieurs parties (comme pour les quais de Saône) les votes comptent pour la galerie en entier.

Ceci dit, votre avis est toujours aussi important. Alors si vous avez des choses à dire, n’hésitez pas à laisser des commentaires, qui m’aideront bien plus à progresser !

A bientôt !

août 01

Comment parler de Lyon sans parler du Vieux Lyon… C’est certainement un des quartiers les plus sympa de la ville. Loins des klaxons et des bruits de la ville, ici les rues piétonnes battent plutôt au bruit des verres qui trinquent et des musiciens de rue !

Rues pavées, façades colorées, ruelles étroites,… n’hésitez pas à pousser les portes et grilles pour découvrir les cours intérieures et quelques unes des 200 traboules. Ces passages servaient à se rendre d’une rue à l’autre en passant dans les cours intérieures des immeubles, afin d’échapper certainement aux autorités de l’époque !

Mais au fait, connaissez vous l’Histoire du Vieux Lyon et de ses couleurs chatoyantes ?

    Au XIVème siècle, la ville subit de nombreux fléaux. Alors que la peste emporte un tiers de Lyonnais, les “écorcheurs” achèvent de ravager et de terroriser le reste de la population. La ville n’est alors pas en grande forme…C’est à la Renaissance que Lyon redore son blason. Le “Vieux Lyon” est alors le siège du pouvoir civil, religieux et économique de la ville. A l’époque, c’est la classe d’habiter dans le quartier ! Et les riches notables comme les Médicis se font construire de luxueux immeubles particuliers sur les vielles constructions du Vieux Lyon. On ne peut que remarquer l’influence de l’Italie toute proche dans le style des bâtisses. A cette époque, Philibert Delorme réalise une galerie fameuse reliant deux immeubles de la rue Juiverie.En 1960, le Vieux Lyon était en triste état. De nombreux bâtiments étaient en péril et des projets d’urbanisme prévoyaient destructions et mutilations. Mais, grâce à l’action conjuguée de l’Etat (André Malraux était Ministre de la Culture), d’une association, la Renaissance du Vieux Lyon, et de la Ville, le Vieux Lyon fut le premier quartier français “secteur sauvegardé” en 1964. Aujourd’hui encore, les restaurations dans le Vieux Lyon et sur les quais de Saône se font dans le respect de l’esprit Renaissance, et quand on donne un coup de peinture, c’est du rouge ou de l’orange !Le Vieux-Lyon fait partie du territoire classé au patrimoine Mondial par l’Unesco depuis 1999.

    Sources : vieux-lyon.com, wikipedia et Lyon.fr

Voilà pour l’Histoire avec un grand “H”. Mais sachez que le vieux Lyon a été (et est peut être toujours…) lieu de mystères et conspirations. Certains sauraient mieux que moi vous expliquer quelques symbôles mystiques gravés au dessus des portes. On parle même de sous-terrains secrets…

Avant la sortie d’un Da Vinci Code Lyonnais, voici quelques photos du Vieux Lyon. Galerie que je complèterai certainement par des photos plus “sombres” et plus typique du coeur du Vieux Lyon, tant ce quartier est fascinant. De jour… comme de nuit.

A très bientôt !

Fermer