What is this? From this page you can use the Social Web links to save T'as tu trouvé un appart ? to a social bookmarking site, or the E-mail form to send a link via e-mail.

Social Web

E-mail

E-mail It
août 28, 2007

T’as tu trouvé un appart ?

Posted in: Pratique, Québec

Finalement on a trouvé chaussure à nos valises. Mais d’abord, comment on trouve un appartement ? Le plus facile, c’est d’utiliser internet. A mon avis, c’est indispensable de trouver à l’arrivée un appartement avec accès au net, parce que tout va assez vite. On a donc épluché les annonces de différents sites, entre autres :

La première chose qui surprend, c’est que les tailles d’appartement ne sont jamais renseignées. Il est juste indiqué le nombre de pièces. Un 3½ est par exemple un appartement de 3 pièces, le ½ correspondant à la salle de bain. Soit. Dans notre cas, on cherchait un meublé, ce qui est assez rare finalement.

L’avantage, c’est qu’au Québec, le bail est très réglementé. Le propriétaire n’a pas le droit de demander autre chose que le loyer du prochain mois. Caution, mois d’avance, etc… sont strictement interdits par la Régie du Logement du Québec. En pratique, ce n’est pas toujours le cas.

Les réponses aux annonces se font directement, les « cellulaires » des propriétaires sont indiqués, y’a qu’à appeler pour visiter. C’est là que les surprises commencent. Mauvaises, souvent…

1ère visite
Il est situé dans la limite ouest de Westmount, le quartier anglophone. On se perd dans le quartier, ce qui nous donne l’occasion de voir à quoi ça ressemble. Coincé dans un spaghetti d’autoroutes, les ruelles sont toutes pareilles. Des petites maisons de deux étages, en duplex, avec accès à chaque étage indépendamment de l’extérieur (typique).

Mais bonjour l’état… des câbles qui pendent partout, des façades pourries, des vitres sales et/ou cassées. Les commerces se limitent à des concessionnaires de vielles voitures retapées, qui partent à $1000. On se perd tellement qu’il est trop tard pour visiter l’appartement. Pas très grave…

2ème visite
La situation est parfaite, en plein centre ville. L’immeuble, lui, nous laisse perplexe. Il a l’air assez ancien, mais pourquoi pas. Un indien nous fait la visite, en anglais. C’est vite fait : une cuisine dont le sol est défoncé, donnant sur un balcon qui menace de s’écrouler, auquel il faut accéder par la fenêtre. Le reste n’est pas mieux, et la chaleur est insoutenable, c’est sous les toits.

Au suivant.

3ème visite
L’appartement est bien placé également, et les installations impressionnantes : piscine, sauna, salle de sport,… Ce n’est pourtant pas un gage de luxe. Ce genre d’options est visiblement assez répandu, même dans des tours style « HLM ». L’appart est très moyen, et quasi non meublé. Sans regret.

4ème visite
A deux pas du précédent, c’est mieux ! L’immeuble à les mêmes installations (c’est pas la classe une piscine au 24ème étage ?), et l’appartement est très sympa. Une petite cuisine, un salon en contrebas, une chambre séparée, une salle de bain, un balcon. Le locataire précédent nous laisserai quelques meubles : lit, canapés, étagères, le tout de chez Ikéa, assez passe-partout.

Il nous demande de revenir le lendemain pour signer les papiers, et surtout amener des « crédits », c’est-à-dire des preuves de fond, le mieux d’une banque Canadienne. Pas gagné. Le type nous rappelle dans la soirée pour nous dire qu’il y a une autre personne sur le coup. Ce sera lui. Pô grav’ !

5ème visite
On commence à être dégouté. Mais ce n’est pas fini. Celui là c’est le summum, l’annonce à l’air alléchante, un 3½ pour $800, c’est l’AEB (Aubaine En Boîte) ! Les fenêtres ne ferment pas, le plafond est troué et laisse apparaître des touffes (oui oui !) de moisissure. La cuisine est immonde, la peinture part en vacances et la moustiquaire ne doit plus laisser passer trop d’air…

- « L’appartement vous plait, l’est pas dispendieux, hein ! ».
- « Euh… on vous rappellera si on est intéressé ! ».

6ème visite
Moche, encore. On décide de rentrer… On prend rendez-vous pour le lendemain pour en visiter un autre, sans conviction. L’annonce est assez séduisante, et les photos aussi. On décide de demander une visite plus rapidement, rendez-vous est pris à 20h30…

7ème visite
Le coup de cœur. L’immeuble est flambant neuf, il a été construit il y a un an. Tout est beau, neuf, tout inclus, « laveuse », « sécheuse », « lave-vaisselle », « toaster », jusqu’à la petite cuillère. L’emplacement est idéal, à 3 minutes des buildings du centre, près du métro et des souterrains de la ville.

Il y a même « un gym » dans l’immeuble ! Comprenez « salle de sport », avec appareils de musculations qui occuperont nos soirées d’hiver ! Comme ils disent « y’a toute, pis c’est sécuritaire !».

Signé ! Installation et photos soon…

Moralité, je me suis dit que quand on visite des appartements, c’est le dernier qui est toujours le bon. A méditer !


Return to: T’as tu trouvé un appart ?