déc 14

Fin septembre me voici enfin “Ingénieur en Informatique”. La fin de ma vie d’étudiant, une page qui se tourne (mais ma carte d’étudiant de Concordia est valide jusqu’en 2015 alors j’aurai encore droit aux 10% chez le Grec un moment). Bon déjà quand on est Ingénieur en France, on ne l’est pas au Québec, et ils ne rigolent pas avec ça. Il faudra que je vous raconte le parcours que c’est pour faire reconnaître son titre, maintenant que c’est presque réglé.

Bref. Début octobre je commence à chercher activement un boulot sur Montréal. Je ne me presse pas trop, en informatique ça bouge pas mal et je préfère être assez restrictif en ne postulant que pour des boîtes qui m’intéressent. Mon objectif, après avoir fait des stages dans beaucoup de structures différentes (service IT, PME, association, grosse SSII) c’était de trouver une boîte de taille moyenne (c’est à dire pas 50,000 employés) pour ne pas être noyé dans la hiérarchie et les branches tentaculaires, mais suffisamment pour avoir les avantages et la stabilité (aujourd’hui tout est relatif…). Croyez le ou non - je ne donnerai pas de nom - certaines boîtes sont tellement immenses qu’ils développent les mêmes logiciels en parallèle sans le savoir. Paye ta coordination et ton optimisation du travail…

Ce qui me plait, c’est le travail en équipe, et pour des projets qui me motivent. C’est con à dire, mais j’ai pas envie passer mes journées sur des projets qui me soûlent ou avec des technologies d’un autre siècle. Ce qu’il me faut c’est du nouveau, du frais !

Petit conseil : postulez tôt ! En ce qui me concerne je n’ai quasiment pas eu de feedback avant un mois ! Bon la crise n’a certainement pas aidé… mais après ça j’ai passé plusieurs entretiens, par téléphone, puis en live. En toute modestie ça a du pas trop mal se passer, car la plupart ont donné suite. J’ai donc eu la chance de pouvoir “choisir”, et par les temps qui courent je suis conscient que c’est un peu un luxe. Voilà comment je suis rentré chez Nuance.

Nuance ? Le nom ne vous dit peut-être pas grand chose, et pourtant il y a 99% de chance que vous utilisiez une de leurs solutions très régulièrement. Il s’agit du “leader mondial en reconnaissance vocale, imagerie et reconnaissance de caractères”. Ça c’est pour la pub. Concrètement, Nuance est derrière Dragon Naturally Speaking (qui vous permet de dicter à votre ordinateur et d’écrire plus vite que votre ombre), mais aussi T9 que vous utilisez pour taper vos SMS, et plein d’autres trucs. Beaucoup de projets en embarqué aussi : par exemple les dernières Ford sont équipées d’un système qui permet de contrôler son lecteur MP3 ou téléphone à la voix, et Nuance est caché derrière.

Pour vous donner une petite idée, voici une vidéo de démo de quelques logiciels de Nuance (dictée de texte, lecture de SMS, contrôle de lecteur MP3).

Autant vous dire que la boîte m’a beaucoup plus dès le début : une grande expertise dans son domaine, des projets excitants, il n’en fallait pas beaucoup plus pour stimuler ma geekitude ! J’ai vraiment aimé l’ambiance pendant mes entretiens, et surtout la manière dont j’ai été accueilli. J’ai passé une journée complète dans l’entreprise et rencontré plein de gens. Super stressant, mais c’est vraiment génial pour avoir le temps de montrer ce qu’on sait faire, présenter ses projets (ça c’est pour me vendre), et aussi me donner une idée précise de l’entreprise (ça c’est pour vendre Nuance).
Le gros plus - je vais hérisser quelques québécois - c’est aussi que Nuance soit une boîte américaine. Tout se passe donc principalement en anglais, et ça c’est bon pour moi. Isn’t it?

So far, so good ! Voilà deux semaines que j’ai commencé, et je ne regrette pas du tout mon choix. Bon c’est sans doute la dernière fois que je parle boulot ici, mais là il fallait que j’explique à Maman comment j’allais “travailler avec des ordinateurs” ;)

fév 08

Après six mois au Canada, c’est sûr qu’on commence à s’habituer à la vie quotidienne “d’icitte” et on a maintenant nos repères dans cette culture à la fois si proche et si différente. Malgré tout, on est en Amérique ! Et en traversant l’Atlantique certains détails sautent à nos yeux de maudzits français.

Alors que Papa Maman débarquent tout bientôt pour manger les derniers morceaux de l’hiver Canadien, voici une petite revue en images des choses insignifiantes qui nous ont surpris à notre arrivée en Août dernier (a l’époque, c’était l’été, ahh…), et qui les surprendrons aussi.

Et vous, c’était quoi ?

Wow ! On rigole bien avec nos boîtes de 24 Dolipranes. Ici, chez Jean Coutu ou Familiprix, les aspirines se vendent en boîtes de 500 comprimés, pour les gros, très gros maux de têtes.

Lire la suite »

déc 16

20h. On avait enfilé nos tuques, prêt à affronter les -15°C extérieurs pour aller admirer les feux d’artifice du vieux Montréal. Biiip biiiip biiiiiiiiiiip (le troisième n’est pas plus long). Autant vous prévenir, au Canada, il faut vite s’habituer aux alarmes à incendie, et plus particulièrement aux détecteurs de fumée. Un détecteur de fumée, c’est quoi ? Un tout petit boîtier qui fait un gros vilain bruit quand on ouvre la porte du four, ou quand on a la bonne idée de faire griller des bagels sur les plaques (”si si, il le faisait dans un film”) !

Sauf que là c’est l’alarme de l’immeuble (il y a plus de i dans le biiiiip). Celle où il faut aller dans le hall et attendre. Attendre qui ? Les pompiers !

Lire la suite »

déc 01

C’est l’heure du bilan ? Non… surtout l’heure de réviser mes cours de Distributed Systems et Information Systems Security ! Et oui, les cours, c’est fini, mais il me reste pas mal de choses à boucler la semaine prochaine…

Sinon, Noël et l’hiver s’installent sérieusement sur Montréal : il neige, et le mercure chute (-13°C présentement, avec un maximum de -8°C cet après-midi). On a bien choisi notre année, la madame météo de “Salut Bonjour Week-end” à gentillement annoncé qu’on devrait connaître l’hiver le plus froid en 15 ans !

Petit cadeau avant l’heure pour tous les expatriés orphelins de fromage et charcuterie française :

Si vous êtes à Montréal, je vous invite à faire un détour au restaurant La Villette dans la vieille ville. Si vous n’avez pas peur d’affronter la musette à tue tête et l’humour québécois du sosie de Uncle Tom, foncez. Et c’est pas dispendieux pantoute ! De quoi vraiment apprécier le foie gras…

nov 10

La Pontiac est prête, les dollars US en poche, la fine équipe presque au complet… Tout est réuni pour un nouveau trip de l’autre côté de la frontière, dans le Vermont, un minuscule état des USA. Au programme ? De l’imprévu dans la campagne américaine !

A bientôt, j’espère !

Edit: Nous voilà de retour, presque entiers. J’ai pas mal de choses sur le feu, mais vous aurez droit à un petit compte rendu de notre mini-périple chez nos amis les ‘ricains. See you soon !

oct 05

Avant hier, 8h00. Quelqu’un sonne à “l’intercom” : “C’est PostCanada, j’ai un colis pour vous !”. J’ouvre, et le facteur me dit “ce serait-tu pas un colis de Maman ?”. Et bien… si !!!

Un colis qui tombe à point nommé, puisqu’il contient un concentré de produits qu’on trouve difficilement ici, ou à prix d’or. J’en connais une qui va faire rapidement un sort à ces neuf tablettes de chocolat (il en manque déjà une)…

Pour ma part, c’est l’Epoisses et le Comté qui vont y passer ! Pour l’instant, tout ce petit monde se refait une cure de jouvence dans le frigo, et ils en ont bien besoin, après la semaine qu’ils ont passé !

Ca va me changer du cheddar, que j’arrive à apprécier malgré tout. Merci môman !

sept 05

Après les galères de la semaine dernière, où on en a visité des vertes et des pas sûrs, on a fini par trouver. Et après ce qu’on a vu, on a le droit d’être contents !

Pour Papa-Maman, et ceux que ça interesse, par ici la visite…

Lire la suite »

août 23

C’est parti, pour de bon. Suivez en presque temps réel notre arrivée au pays des caribous !

01h30
Bien arrivés après moulte péripéties ! Le temps de retomber sur nos pattes, et vous aurez des news d’ici quelques jours. Là, dodo…

14h00
Décollage immédiat !
See you soon…

11h35
Ca y est on est enregistré ! On l’aura bien mérité après 45mn de recherche du comptoir !

La classe : après pesée nos bagages font 100kg tout pile !

Embarquement prévu à midi.

10h15
Arrivée à l’aéroport. Euh… comment on se gare avec une remorque ?

7h50
En voiture ! Après un petit-déj à l’Epoisse (tu vas me manquer !), c’est l’heure des adieux. Une petite larme… mais promis on reviendra !

En route vers l’aéroport, en admirant les paysages français ! Ah, c’est beau l’autoroute…

7h02
Remplissage de la voiture. En tant qu’étudiant, on a droit à 50kg chacun. Ca rentre difficilement dans une 406 !

août 21

Sympa chez Blogbang ! Ils offrent à tous ceux qui ont diffusé la bande annonce de Paranoïak deux places pour assister à l’avant première du film, ce soir à 21h à Paris.

Je ne pourrai malheureusement pas y aller, mais je serai ravi d’offrir ces deux places à un parisien qui pourra faire le déplacement. Il n’y a pas de billet, il me faut juste les deux noms des personnes interessées que je communiquerai à Blogbang afin qu’ils l’ajoutent à leur liste.

Si ça interesse quelqu’un, laissez simplement un commentaire à cet article et je vous répondrai pas mail. Faites vite !

Edit :
Trop tard ! Bonne soirée à Fifounette !
Mais je diffuse aussi des pubs SFR, alors quand ils m’enverront des cartons de portables, je vous le dirai !

Lire la suite »

août 13

A dix jours du départ, on s’est dit qu’il serait temps de fouiller dans les petites annonces histoire de trouver où dormir les 365 prochaines nuits. Nous savons où loger pendant la première semaine, donc rien de pressant, mais regarder un peu ce qui se fait permet de dégrossir le travail avant l’arrivée sur place.

Je décide donc de parcourir les offres de Craigslist. Le site est, il faut le dire, assez moche et mal foutu, mais le principal y est : des annonces à la pelle.

Première chose, l’immobilier à Montréal (et plus largement dans le Canada) est moins cher qu’en France. Vous me direz, c’est pas bien difficile… On trouve donc des annonces plus alléchantes les unes que les autres, parmis lesquelles une qui attire particulièrement mon attention :

“$750 / 2br - Luxury and Amazing 2 Br in Downtown Building”
(en français : “518€ / 2 ch. - Luxueux appt. d’exception 2 ch. dans immeuble du centre”)

L’annonce fait rêver, je décide donc de contacter le propriétaire. Commence alors un échange de mails avec la mystérieuse Sandra, et l’affaire s’annonce de plus en plus douteuse…

Lire la suite »

Fermer