nov 22

Le confort de frappe, c’est important. Surtout quand on passe une bonne partie de ses journées (et de quelques nuits) devant un écran. Mon problème, c’est d’être au Québec, dans une université anglophone, avec un PC français. Du coup je perds la boule, et je deviens dyslexique du clavier.

8h par jours (grand max !) je pianote sur un clavier QWERTY anglophone. Ça passe, parce que import java.util.Vector; ou for (int i = 0 ; i < 4 ; ++i ) c’est international. Mais quand il s’agit de répondre à sa banquière bourguignonne depuis l’Université, je suis contraint de faire le deuil des accents et autres maudzits caractÈres franÇais. Instantanément, vos “parents indignés” deviennent “indignes” et votre interlocuteur se demande s’il doit emmener sa canne à pêche au “palais des congres“. C’est mi-grave, il est 16h, et c’est l’heure de rentrer à la maison.

J’allume mon PC, un vrai PC Français (d’une compagnie américaine, fabriqué en Chine) qui a toutes les touches avec les accents qui vont bien ! Mais là, c’est la misère… mes mains pianotent toutes seules, mais à côté de la plaque. Mon Q n’est pas au bon endroit, et mon M se fait la malle, bouffé par la virgule. Ahhh ! Du coup pour éviter de fqire des phrqses croches, je suis obligé de sacrifier la rapidité de frappe pour regarder les touches. S’en est trop.

Voilà quelques solutions, pas toujours intelligentes, pour contourner le problème du “bilinguisme du clavier”.

Lire la suite »

oct 08

C’est tout nouveau, tout beau, et en plus, cocorico, c’est Français ! ViewAt, une start-up de Valence, vous propose en effet de créer facilement et partager vos photos à 360°.

Le principe est sur le papier très simple : Vous prenez quatre photos (devant, droite, gauche, derrière) qu’il suffit de zipper et envoyer. Et hop, vous voici au milieu de la scène que vous avez shooté.

Bon, dans les faits, c’est plus compliqué, puisqu’il faut que les quatre photos (ou six si vous ajoutez le sol et plafond) se touchent exactement et il faut qu’elles soient carrées. Difficile sans matériel adapté. Un objectif grand angle est donc le bienvenue, sous peine de devoir faire un “patchwork” sous Photoshop. Le mieux, c’est d’avoir ce qu’on appelle un Fish-Eye, qui permet de prendre en une prise jusqu’à 180°.

Voici un petit exemple, pris dans le Montréal “downtown” comme on dit.

Lire la suite »

juil 12

Je viens de recevoir le livre “Guide pratique de la photo - la photo numérique” du National Geographic que j’ai commandé sur les bons conseils de Manov.

Un livre que je vous conseille si vous êtes comme moi débutant en photo. Au programme : comment choisir son APN, les prises de vues numériques, le traitement des images (avec Adobe Photoshop),… et plusieurs conseils de photographes professionels.

Au final, un livre fort interessant, notamment très utile pour les réglages des couleurs, du contraste, de l’équilibrage des blancs au moment de la prise de vue. Ils ne cessent aussi de rappeller que l’ordinateur ne transformera jamais une photo ratée en photo réussie ! Ce qui est bizarre c’est que le livre semble vouloir rendre la photo accessible à tous (quitte a dire parfois des évidences) mais plusieurs de mes questions n’ont pas trouvé de réponses.

Alors si vous pouviez éclairer le néophite que je suis sur ces quelques points ce serait parfait !

  • La focale : a quoi correspond la longueur focale ? Je sais que c’est la distance séparant le capteur du centre optique de l’objectif, mais que celà change t-il concrètement ? A quoi correspond une focale reglée sur l’infini ? Je peux la regler entre 2,8 et 8mm sur mon appareil et quand je l’augmente ça baisse la luminosité de l’image.
  • La sensibilité ISO : Que choisir comme sensibilité, entre 80, 100, 200 ou 400 ? Et dans quelles conditions les utiliser ?
  • Format d’image : JPG ou TIFF ? Il me semble que le format TIFF n’est pas recompressé comme le JPG et il est donc préférable de l’utiliser pour éviter les pertes de qualités en enregistrant/modifiant les photos. Mais alors quelle est la différence entre le format RAW et TIFF ?
  • Temps de pause : comment réussir une photo en journée avec un temps de pause long sans que la photo soit surexposée ?

J’attend avec impatience vos réponses et conseils !

PS : J’ajouterai d’ici deux jours une nouvelle galerie d’une trentaine de photos.

Fermer