Il neige, Tabernouche ! Montréal - La ville intérieure
nov 22

Le confort de frappe, c’est important. Surtout quand on passe une bonne partie de ses journées (et de quelques nuits) devant un écran. Mon problème, c’est d’être au Québec, dans une université anglophone, avec un PC français. Du coup je perds la boule, et je deviens dyslexique du clavier.

8h par jours (grand max !) je pianote sur un clavier QWERTY anglophone. Ça passe, parce que import java.util.Vector; ou for (int i = 0 ; i < 4 ; ++i ) c’est international. Mais quand il s’agit de répondre à sa banquière bourguignonne depuis l’Université, je suis contraint de faire le deuil des accents et autres maudzits caractÈres franÇais. Instantanément, vos “parents indignés” deviennent “indignes” et votre interlocuteur se demande s’il doit emmener sa canne à pêche au “palais des congres“. C’est mi-grave, il est 16h, et c’est l’heure de rentrer à la maison.

J’allume mon PC, un vrai PC Français (d’une compagnie américaine, fabriqué en Chine) qui a toutes les touches avec les accents qui vont bien ! Mais là, c’est la misère… mes mains pianotent toutes seules, mais à côté de la plaque. Mon Q n’est pas au bon endroit, et mon M se fait la malle, bouffé par la virgule. Ahhh ! Du coup pour éviter de fqire des phrqses croches, je suis obligé de sacrifier la rapidité de frappe pour regarder les touches. S’en est trop.

Voilà quelques solutions, pas toujours intelligentes, pour contourner le problème du “bilinguisme du clavier”.

  • Arracher les touches une par une et les replacer dans le bon ordre. Malin ! Un peu con en fait… parce que du QWERTY à l’AZERTY les caractères spéciaux et de ponctuation changent de place, et les combos de touches sont totalement différentes.
  • Faire le deuil des accents, définitivement. C’est probablement une mauvaise idée. Un texte sans accent est difficile à lire, et pas toujours très propre quand il s’agit d’un courrier officiel. Bon, alors…
  • Acheter un clavier QWERTY et se débrouiller avec les moyens du bord pour les accents ! Pour les Windowsiens, vous pouvez toujours apprendre toutes les combinaisons genre ALT+135 pour redonner au C sa cédille. Pour les autres, faites vous une liste de vos caractères interdits, à copier-coller au besoin. Allez, c’est cadeau : âêôûéàèùîáâãäçèéêëìíîïòóôõöùúûü.
  • Utiliser un correcteur orthographique. Certains homonymes passeront à travers les mailles du filet, laissant un texte à moitié orphelin de ses accents.

Dans tous les cas, bonjour l’aspect pratique ou le respect de la langue. Sans plus attendre, voici la solution ultime au casse-tête que connaît tous les expatriés francophone en Amérique du Nord : le clavier québécois ! Comme la “langue” du Québec, le clavier pioche dans l’anglais et le français. Du clavier QWERTY est conservé l’emplacement des touches. Ça c’est bien pour ne pas s’arracher les cheveux quand on rentre du boulot. Et de l’AZERTY le clavier québécois hérite des accents, ce qui me réconcilie avec ma banquière.

Il n’est pourtant pas si facile d’en trouver un, même au Québec, je l’ai donc commandé sur eBay depuis les États-Unis. Je suis fan des claviers Dell, qui sont toujours simples, doux et minimalistes (pas de bordure inutile), j’ai donc commandé le SK-8135 USB, le dernier Dell, que j’ai eu du mal à trouver en québécois.

Verdict ? Le QWERTY québécois est l’outil de travail idéal. Finies les coquilles dues au changement de clavier. Ce qui est surprenant, c’est qu’il est plus complet que le clavier français. Toutes les touches ont trois caractères, ce qui laisse place à quelques fantaisies, comme la possibilité d’accentuer les majuscules. Par exemple, la cédille a sa touche, il est donc facile d’écrire un Ç ! Essayez donc de sortir les caractères suivants avec votre AZERTY : ± ¸ Ç ¼ ½ ¾ É ¢ ³ «» ¦.

Bon le problème c’est que maintenant je ne peux plus travailler en France…

16 réponses à “AZERTY ou QWERTY ? Ne perdez plus votre accent !”

  1. Delph à dit :

    Hey t’es pas le seul, Joël aussi chez Buf Compagnie il bosse sur un clavie QWERTY… pas évident de s’adapter

  2. Olivier de Montréal à dit :

    Le clavier, sur lequel je passe des heures et des heures, c’est LE seul truc auquel je n’ai jamais pu m’habituer au Québec. J’ai installé un clavier français au bureau, et voilà!
    Les puristes me reprochent l’absence d’accent sur les majuscules, mais sinon, àa ne change rien, et je peux toujours taper aussi vite, au bureau comme à la maison, et en France comme au Québec. :)

    En revanche, pour les laveuses… ;)

  3. Guillaume à dit :

    “Un texte sans accent est difficile à lire, et pas toujours très propre”
    Rien a battre ! Je continuerai !

    Ca me ferai un peu chere l’importation…

  4. Pia à dit :

    amusant, et si finement raconté. Et on pourra t’excuser dorénavant toutes les fautes d’orthographe et puis… je n’ai pas pu m’empêcher d’envoyer l’adresse de ton blog à ta très chère banquière bourguignonne.

  5. Le Lynx à dit :
    @Delph : bon courage à lui !

    @Olivier : les laveuses, quoi donc est-ce ?

    @Guillaume : c’est à cause de toi que dans 100 ans on parlera anglais à Paris, parce que tu seras revenu avec ton clavier QWERTY et continueras à parler anglais sans accent. Non mais ! ;-P

    @Pia : ma banquière ?!? Bon bah bonjour à vous si vous passez par là !

  6. alici à dit :

    très bon ton article, j’ai eu le même problème avec la position de touches du clavier français

  7. Karine à dit :

    Alors petit francais au Québec, apparemment vous avez des problèmes pour converser avec votre banquière bourguignonne. Bizarre, Bizarre, j’ai l’impression pourtant d’avoir plus la visite de votre papa, qui lui vient me voir et me fait profiter de votre blog où l’on parle de moi dans mon dos. Mais peut etre qu’au quebec, vous avez aussi des problèmes avec les touches de votre clavier de téléphone.
    Je pense demander des droits d’auteurs pour avoir utiliser mon image dans votre blog, qu’en pensez vous?
    Je plaisante évidemment et j’espère que tout se passe bien pour vous la bas, malgré les claviers!!!!!! Cordialement votre banquière bourguignonne

  8. Jérôme à dit :

    Ben moi j’ai hésité à venir au Québec avec mon clavier azerty mais finalement, en n’ayant pas le choix, je m’y suis habitué assez vite.
    Reste qu’entre mon laptop personnel et le PC du boulot, les combinaisons de touches ne sont pas les mêmes mais ça va, je m’y suis fait

    Et dans ma boite, ils ont été obligé par l’OLF à mettre des claviers accentués !!!

  9. Kevin à dit :

    Je suis aussi un français à Montréal, dès mon premier jour de boulot à Montréal, j’ai tout simplement pris un clavier québecois comme sur la photo, et je l’ai configuré en AZERTY, donc pas de problème ;) Partout où je vais je fais ça, ça me prend 2 secondes, et ça m’empêche de faire des erreurs.

    Donc, un conseil pour ceux qui vont quitter la France, essayer de vous habituer à écrire au clavier sans regarder les touches, comme ça plus de souci, partout au monde vous pourrai configurer le clavier auquel vous aurez à faire en clavier AZERTY ;)

    Ou bien, configurer votre clavier en canadien CSA, il est un peu différent du clavier québécois de la photo, seulement plus besoin des touches mortes pour les accents, il y a une touche pour les caractères accentués. Ce clavier est encore plus proche du clavier US pour les caractères spéciaux, et en plus il ne nécessite pas l’utilisation des touches mortes pour faire un È ;)

    Regarder ici pour ce clavier là
    http://externe.net/clavier-normalise/

  10. Kevin à dit :

    Encore une autre solution si vous êtes devant un clavier US, configurer le en “États-Unis International” avec Windows (Il existe aussi pour Linux, et Mac), vous allez avoir pleins de touches mortes donc, tout en gardant la même disposition du clavier, vous aller pouvoir mettre tout vos accents.

  11. congres à dit :

    Oui Kevin c’est vraiment tout simple !

    on peut même afficher la barre de choix de l’environnement linguistique et du choix du clavier en permanence dans la barre des tâches ou les en têtes de fenêtre et changer ainsi en 2cliques !
    passer du russe au français à l’anglais.

    pour une répartition ergonomique et internationale des touches vous pouvez optez pour Bépo qui découle du clavier Dvorak. Quand je dis clavier pas besoin d’en racheter ou de repeindre les touches, juste d’apprendre et de mémoriser.

    Qui a déjà vu des notes écrites sur les touches d’un piano ??

    ;)

  12. Tuttle à dit :

    Je réponds à votre parenthèse avec un peu de retard.

    Mais, je dois vous signaler que le qwerty est mieux adapté à la langue française que l’azerty. Je vous explique.

    Configurez un qwerty en mode international permet de multiplier les combinaisons de touches. Par exemple, comment faire un C cédille avec un azerty. Impossible. Ou un accent sur une lettre majuscule. Avec le qwerty en mode international, ça deviens possible. Utilisez ‘ l’accent puis votre touche. Facile. Pour faire un accent, ‘ accent plus espace.

    Mais l’histoire des azerty qwerty, à savoir, est en fait que la frappe des secrétaires à l’époque allait trop vite pour la machine, et des gens ont décidé une disposition de manière à ralentir la frappe sur le clavier. Et ce ralenti à été gardé jusqu’à aujourd’hui. Il y à plein d’anecdotes comme ça en informatique, par exemple les diques dur qui ne supportes pas plus de 4 partition pasque des tire au flanc l’on décidé comme ça, alors qu’en théorie on pourrait en mettre des centaines.

    Mettez vous au dvorak, clavier pensé pour la frappe rapide :)

  13. Le Lynx à dit :
    @Turtle : merci beaucoup de nous éclaircir. C’est assez incroyable que l’Azerty ait été gardé après toutes ces années alors qu’à la base la disposition était là pour ralentir les dactylo ! Vraiment étonnant.

    Aujourd’hui je suis totalement “Qwertyfié”… et ça sera difficile de revenir en arrière.

  14. cedric à dit :

    Oi!!
    Juste pour reprendre la conclusion de l’article, le QWERTY brésilien est aussi très performant, tout est possible avec comme aussi accentuer les majuscules ;) a

  15. Des claviers et des profs de FLE – PhonFLE à dit :

    […] bonus : Le clavier québécois proposé par l’Oeil du […]

  16. ConcepcionJuicy à dit :

    Hello. I see that you don’t update your site too often. I know that writing articles is
    time consuming and boring. But did you know that there
    is a tool that allows you to create new posts using existing content (from article directories or other pages from your niche)?

    And it does it very well. The new posts are high quality and
    pass the copyscape test. You should try miftolo’s tools


Laisser une réponse

Fermer