AZERTY ou QWERTY ? Ne perdez plus votre accent ! 100 jours au Canada !
nov 25

Quand il fait froid en maudit dehors, il n’y a pas 36 solutions. Soit on reste caché sous la couette, soit on attaque la ville par les souterrains. Montréal est un vrai gruyère, et il est possible d’aller à peu près partout depuis à peu près n’importe où.

Et ça c’est drôlement pratique, surtout quand on habite pas loin d’un point d’entrée du “RÉSO”. Avec 30km de galeries et de commerces, tout est réuni pour passer l’hiver sans mettre le nez dehors.

Sauf que nous, nous sommes des guerriers, et on est aussi venu ici pour affronter le froid ! Bon, on en reparlera quand il fera -35°C…

4 réponses à “Montréal - La ville intérieure”

  1. mia à dit :

    Question pratique: s’ il fait si froid dehors, qu’est-ce que les gens font de leurs grosses doudounes et de leurs bottes de neige quand ils circulent dans la Ville intérieure?

  2. Le Lynx à dit :
    Euh… ça je sais pas trop ! Nous pour l’instant on se balade avec le manteau, les gants, la “tuque” et l’écharpe sur les bras. Il y a peut-être une autre astuce, mais ça reste à découvrir.
  3. Daniel à dit :

    Bon, tout d’abord, une rectification: les grosses doudounes, y’a que les français qui les portent à Montréal! En général, un manteau doublé fait l’affaire. Ce n’est pas le pôle nord, tout de même!

    En général les montréalais vont garder leur manteau sur eux dans la ville intérieure, mais ouvert. Les gants, écharpes et tuques se retrouvent dans le poches ou dans le sac à dos. Comme quand on va aux Galeries ou au Printemps à Paris, quoi!

  4. Manu à dit :

    Faut pas pousser…les doudounes sont pas faites seulement pour les gugus du pole Nord…cela dit c’est vrai que je me rends compte que je suis bcp plus frileux que les Américains…Pas rare de voir des filles aux décolletés sexy alors que j’ai 5 couches écharpe….


Laisser une réponse

Fermer